Mise à jour WordPress 5.5

La plateforme Centres-sociaux.fr passe à WordPress 5.5 .

Avec WordPress 5.5, votre site est triplement amélioré : vitesse, recherche et sécurité.


Vitesse

Vos publications s’affichent plus vite grâce au chargement différé des images.

Les images apportent beaucoup d’impact à l’histoire que vous racontez sur votre site, mais elles peuvent parfois donner l’impression que celui-ci est lent.

Dans WordPress 5.5, les images attendent d’être chargées jusqu’à ce qu’elles soient sur le point de défiler. Le terme technique est chargement différé ou « lazy loading ».

Sur mobile, le chargement différé peut également empêcher les navigateurs de charger des fichiers destinés à d’autres appareils. Cela peut permettre à vos lecteurs d’économiser de l’argent sur la consommation des données — et contribuer à préserver l’autonomie de la batterie.

Recherche

Dites bonjour à votre nouveau plan de site.

Les sites WordPress fonctionnent bien avec les moteurs de recherche.

WordPress 5.5 inclut par défaut un plan de site XML qui aide les moteurs de recherche à découvrir vos pages les plus importantes dès que vous les mettez en ligne.

Ainsi, plus de personnes trouveront votre site plus rapidement, ce qui vous donnera plus de temps pour les fidéliser, les retenir et les convertir en abonnés, en clients ou tout ce qui correspond à votre définition du succès.


Sécurité

Mises à jour automatiques pour les extensions et les thèmes

Maintenant vous pouvez activer la mise à jour automatique des extensions et des thèmes – ou pas ! – dans l’administration WordPress. Ainsi, vous saurez que votre site fonctionne sur du code à jour de version.

Vous pouvez aussi activer/désactiver les mises à jour automatiques pour chaque extension ou thème que vous avez installé – sur l’écran que vous utilisez depuis toujours.

Mise à jour en téléversant des fichiers ZIP

Si vous êtes du genre à mettre à jour les extensions et les thèmes manuellement, sachez que ce sera maintenant plus facile ! Téléversez simplement un fichier ZIP. Vidéo : l’écran des extensions installées propose une nouvelle colonne : « Mises à jour automatiques ». Dans cette colonne, pour chaque extension, un lien d’action permet d’activer les mises à jour automatiques. Lors du clic sur ce bouton, la fonctionnalité de mise à jour automatique est activée et le bouton d’activation se transforme en bouton permettant de désactiver les mises à jour automatiques.


Points forts concernant l’éditeur

Une fois de plus, la dernière version de WordPress embarque une longue liste de nouvelles fonctionnalités séduisantes pour l’éditeur. Par exemple : Vidéo : dans l’éditeur, l’outil d’insertion affiche deux onglets : « blocs » et « motifs ». L’onglet « motifs » est sélectionné. Différentes mises en page de blocs sont proposées dans cet onglet. Après avoir parcouru des motifs utilisant des boutons et des colonnes, le motif « Large header with a heading » (en français : « En-tête large avec titre ») est choisi. Cela ajoute un bloc bannière, personnalisé avec une photo et le musicien de jazz ayant donné son nom à WordPress 5.5.


Vidéo : une image est ajoutée sur un bloc image. Dans la barre d’outils du bloc, une icône nommée « recadrage » est sélectionnée, ce qui modifie la barre d’outils pour afficher les outils de redimensionnement d’images. Tout d’abord, le zoom est utilisé pour zoomer sur le centre de l’image. Ensuite, le bouton de ratio est cliqué. Il affiche un menu contenant des propositions communes de ratios. Le format carré est choisi, ce qui modifie l’image. Le recadrage est validé en cliquant sur le bouton « Appliquer ».

Motifs de blocs

Grâce aux nouveaux motifs de blocs, il est simple et amusant de créer des mises en page complexes et belles, en utilisant des combinaisons de texte et de média que vous pouvez mélanger et assortir en fonction de l’histoire que vous souhaitez raconter.

Vous trouverez également des motifs de blocs dans une grande variété d’extensions et de thèmes, et de nouveaux sont ajoutés en permanence. Choisissez-en à partir d’un lieu unique — il suffit de cliquer et de se lancer !

Modification directe des images

Recadrez, faites pivoter et zoomez sur vos photos directement à partir du bloc « Image ». Si vous passez beaucoup de temps sur la modification des images, cela vous fera gagner beaucoup de temps !

Le nouveau répertoire de blocs

Il est maintenant plus facile que jamais de trouver le bloc dont vous avez besoin. Le nouveau répertoire des blocs est intégré directement dans l’éditeur de blocs, ce qui vous permet d’installer de nouveaux types de blocs sur votre site sans jamais quitter l’éditeur.

Et bien plus encore…

Les points forts ci-dessus ne représentent qu’une infime partie des nouvelles fonctionnalités de l’éditeur de blocs que vous venez d’installer. Ouvrez l’éditeur et profitez-en !


Accessibilité

Chaque version améliore l’accessibilité de l’expérience de publication, et cela reste vrai pour WordPress 5.5.

Vous pouvez désormais copier des liens dans les écrans des médias et les boîtes de dialogues à l’aide d’un bouton, au lieu d’essayer de mettre en évidence une ligne de texte.

Vous pouvez également déplacer les boîtes de méta avec le clavier, et modifier les images dans WordPress avec votre dispositif d’assistance, car il peut vous lire les instructions dans l’éditeur d’image.


Pour les développeuses et les développeurs

WP 5.5 apporte également son lot de modifications pour les développeuses et les développeurs.

Blocs enregistrés côté serveur dans l’API REST

L’ajout de points de terminaison de types de bloc signifie que les applications JavaScript (comme l’éditeur de blocs) peuvent récupérer les définitions de tous les blocs enregistrés sur le serveur.

Dashicons

La bibliothèque Dashicons aura reçu sa dernière mise à jour avec cette version 5.5. Elle ajoute 39 icônes provenant de l’éditeur et 26 autres icônes.

Définition des environnements

WordPress dispose maintenant d’une façon standardisée de définir le type d’environnement d’un site (« staging », « production », etc.). Obtenez-le type d’instance avec wp_get_environment_type() et exécutez uniquement le code qui doit s’y appliquer.

Passage de données vers les fichiers de modèles

Les fonctions de chargement de fichiers modèles (get_header(), get_template_part(), etc.) ont un nouveau paramètre $args. Vous pouvez maintenant passer un tableau entier de données à ces modèles.

Plus de modifications pour les développeuses et développeurs

  • La bibliothèque PHPMailer a eu une mise à jour majeure, de la version 5.2.27 à 6.1.6.
  • Vous avez maintenant un contrôle plus précis de redirect_guess_404_permalink().
  • Les sites qui utilisent l’OPcache de PHP verront une invalidation du cache plus fiable, grâce à la nouvelle fonction wp_opcache_invalidate() lors des mises à jour (y compris pour les extensions et les thèmes).
  • Les types de publication personnalisés associés avec la taxonomie « Catégories » peuvent maintenant opter pour la prise en charge du terme par défaut de celle-ci.
  • Les termes présents par défaut peuvent maintenant être indiqués pour les taxonomies personnalisées via register_taxonomy().
  • L’API REST prend maintenant officiellement en charge la spécification de métadonnées par défaut à travers register_meta().
  • Vous trouverez des versions mises à jour des bibliothèques intégrées suivantes : SimplePie, Twemoji, Masonry, imagesLoaded, getID3, Moment.js et clipboard.js.

Consultez le guide de la version pour en savoir plus !

Il y a bien d’autres choses faites pour les développeuses et les développeurs dans WordPress 5.5. Pour en découvrir davantage et apprendre à tirer parti de ces modifications pour vos sites, vos thèmes ou vos extensions, consultez le guide technique de WordPress 5.5.


Tags:

Albert Morisseau Leroy Responsable Technique et Assistance numérique sur la plateforme d'hébergement centres-sociaux.fr { RECO } ----------------------------------- Contact: assistance@centres-sociaux.fr

#AssistanceSolidairedesCentresSociaux #ProtégeonsNous!

Aller au contenu principal