Newsletter Mailpoet

Jackmail comment créer une bonne newsletter

21 views 3 octobre 2019 amorisseau 0

Voici quelques règles à respecter dans la création d’une newsletter :

 

(en cours de rédaction avec quelques experts…).

  1. N’envoyez votre newsletter qu’à des personnes que vous connaissez
    Envoyer un email à quelqu’un que vous ne connaissez pas est un Spam. Cela aura pour seul effet de faire baisser sensiblement le taux d’ouverture de votre newsletter. Mettez-vous tout simplement à la place d’un de vos destinataires ; pourquoi ouvrirait-il votre newsletter s’il ne vous connaît pas ?
  2. Écoutez votre audience
    Assurez-vous d’envoyer des newsletters seulement quand vous avez des infos à faire passer. Il vaut mieux ralentir la cadence de votre newsletter que noyer vos lecteurs d’infos. Ne soyez jamais en panne d’inspiration pour le contenu de vos newsletters. Si vous ne savez plus quoi dire à votre audience, écoutez-la.
  3. Pas de newsletter trop longue ! A contrario, faites bien attention à ne pas envoyer une newsletter avec trop d’actus. Au delà de 10 points, ou informations, votre newsletter sera sûrement un peu longue et vous perdrez l’intérêt de vos lecteur.rice.s ! »
  4. Soyez en accord avec votre charte graphique : c’est en effet une manière de vous identifier auprès de votre audience. Soyez en accord avec l’identité de votre structure et proposez un contenu esthétique.
  5. Utilisez du contenu visuel au sein de votre newsletter
    Comme sur tous les réseaux sociaux, le contenu graphique est efficace, car très captivant. Il attirera directement l’attention de vos destinataires et pourra les inciter à lire le contenu de votre newsletter. Intégrez donc des images ou vidéos adaptées et rappelez-vous que si un contenu visuel peut encourager un destinataire à lire votre newsletter cela peut aussi avoir l’effet inverse donc soyez vigilants.
  6. Soignez le titre de votre newsletter
    Il s’agit là d’un point extrêmement important. Les premiers éléments (et souvent les seuls) qui vont intéresser votre audience seront les gros titres de votre newsletter. La plupart du temps la seule lecture des titres détermine si cette dernière va être lue ou directement supprimée. Prenez donc tout le temps nécessaire pour les rédiger :

    1. Soyez bref
    2. Identifiez-vous
    3. Soyez intrigant
    4. Utilisez des mots puissants

 

Attention, il faut mériter la confiance de votre audience, ne mentez pas sur le contenu de votre newsletter dans vos titres, car vous pouvez décevoir un destinataire une fois, probablement pas deux.

 

Vérifiez que votre newsletter est conforme pour passer les filtres Antispam.

  • Bien que Jackmail possède de puissants serveurs, il y a des règles a appliquer en emailing pour éviter d’arriver en spam.

Suivez ces astuces, et le risque de spam en sera grandement diminué :

  • Évitez les titres contenant des mots déclencheurs. Il n’y a pas de mots magiques pour déclencher une ouverture ou augmenter la délivrabilité, mais abuser de certains mots peut clairement avoir un résultat néfaste sur votre campagne. Typiquement tout ce qui a attrait à la promotion (gain, discount, remise) iPad, iPhone, viagra, voyance, paris sportifs, devrait être évité . Et inutile de tenter des « Pr0m0, 0ffre$ etc..), les robots ont beau être des machines, ils ne sont pas stupides.
  •  Faites-vous authentifier. En demandant à vos destinataires de vous ajouter à leur carnet d’adresses, et en configurant votre nom de domaine, vous garantissez la légitimité de vos envois.
  • Nettoyez votre liste de contacts. Segmentez et ciblez bien votre liste en envoyant le bon message au bon moment. N’oubliez jamais d’exclure les adresses incorrectes et les désabonnés (Jackmail s’en occupe pour vous).
  • Ratio texte/Image.  La meilleure pratique en email est d’avoir 60% de texte pour 40 % d’image dans votre email. Si vous n’envoyez que des images et que votre destinataire a un outil qui en bloque l’affichage, que voit-il ? Que des croix rouges. De plus, augmenter la proportion de texte aide le serveur antispam à scanner et lire votre contenu pour mieux l’appréhender.
  • Ne pas mettre de pièce jointe. Envoyer une pièce jointe à un destinataire qui l’attend est acceptable. Vous devez sûrement en recevoir régulièrement de personnes de confiance. Le spam provient souvent de pièces jointes, dès lors les serveurs antispam peuvent ignorer ces dernières dès que le nombre de destinataires est trop important. Si vous souhaitez vraiment envoyer un email avec un fichier, privilégiez l’hébergement du fichier et un lien pointant vers celui-ci. Sur WordPress, il est plus simple d’héberger son fichier et de pointer dessus. L’avantage de l’hébergement est que vous aurez du tracking sur les liens et vous n’irez pas en spam. Tout bénef !
  • N’UTILISEZ PAS DE MAJUSCULES ET DE POINTS D’EXCLAMATION À RÉPÉTITION DANS VOS SUJETS !!!!!!!!!!!!! PARCE QUE C’EST INUTILE !!!!!!!!!!!!!! Plus sérieusement, les filtres antispam traitent les messages avec trop de points d’exclamations ou d’interrogation comme du spam, spécialement s’ils sont contenus dans l’objet. Et dans le web moderne, utiliser des majuscules indique que vous hurlez. Alors, restons cool. 🙂
  • Listes de contacts achetées, louées ou aspirées. Si vous vous êtes toujours demandé « comment puis-je arriver en spam à coup sûr ? », alors achetez une liste et faites l’essai. Garanti à 100%. Il n’y a pas de meilleure technique (hormis de placer viagra partout dans votre message :p) pour finir directement en boîte de spam. Mais pourquoi ?
    Dans les listes de contact achetées/louées et encore plus dans les listes aspirées, vous trouverez des spamtrap : des adresses volontairement crées pour vous nuire. Elles sont difficilement identifiables, et seuls les  serveurs antispam les connaissent. Un peu comme des mouchards. Dès que les serveurs antispam vont les détecter, vous pouvez être sûr que vous serez dirigés à la poubelle. Afin de garantir la réputation de nos serveurs, Jackmail n’autorise pas le routage d’emails de ces bases sur nos plateformes.
  • Formulaire d’inscription. Se constituer une liste de qualité est la clé du succès. Utilisez des formulaires d’inscription pour agrandir la liste de vos abonnés. Il n’y a pas de meilleur moyen.
  • N’attendez pas trop longtemps entre deux campagnes. Chaque serveur antispam vérifie à la fois la réputation de l’expéditeur et du routeur. Bien que nous routions plusieurs millions d’emails par jour, il est primordial que vous ayez votre propre e-réputation sur le réseau. Si vous n’envoyez qu’une newsletter ou deux par an, c’est malheureusement insuffisant pour se faire connaître.
  • Le lien de désabonnement. Une règle d’or en emailing : ne jamais, ô grand jamais, oublier de mettre un lien de désabonnement. C’est le minimum pour tout emailing. Pas besoin d’argumenter, c’est une obligation légale et les serveurs antispam ne vous rateront pas si vous oubliez. Et nous non plus :p

Informations utiles?


Aller au contenu principal
Aller à la barre d’outils