Newsletter JackMail

JackMail: Ma newsletter arrivent en spam, pourquoi ?

7 views 2 octobre 2019 amorisseau 0

Ma newsletter arrivent en spam, pourquoi ?

Vous vous êtes envoyé un test ou une campagne, avez bu un café, et toujours rien en boite de réception, voire même en spam ? C’est normal.

Normal ? Oui, car il existe quelques petits pièges qu’il faut connaitre pour ne pas les reproduire.  Vérifions si vous êtes tombés dedans.

 

  • 1 – L’adresse expéditrice est une adresse de webmail (gmail, yahoo, outlook, etc .. )

Une des erreurs fréquentes consiste a envoyer des emails depuis ces boites gratuites. La solution est simple : NE JAMAIS UTILISER CES DOMAINES POUR VOS EMAILS. Radical, certes, mais diablement efficace.
Les serveurs antispam de ces boites mails refusent très facilement les mailings de masse. Aussi, c’est la garantie d’arriver à la poubelle sans lever le petit doigt.

Utilisez l’adresse mail suivante comme adresse expéditrice de vos newsletters:  info@centres-sociaux.fr  ou news@centres-sociaux.fr 

 

  • 2 – Les adresses expéditeurs, et de test (destinataires) sont les mêmes

Autre erreur fréquente mais compréhensible, on s’envoi le test pour voir à quoi cela ressemble. Rien de choquant jusque là, sauf que techniquement c’est plus compliqué.
Prenons une métaphore : quand vous envoyez un courrier papier à un destinataire, il y a un intermédiaire (La Poste, UPS, Fedex…) et votre destinataire le sait, puisque c’est ce même intermédiaire qu’il voit venir à lui pour lui délivrer le courrier.
En emailing, c’est différent car bien que ce soit Jackmail qui a le role de facteur,  il ne délivre pas le message au destinataire mais à un serveur antispam.
Aussi, quand vous vous envoyez un mail, de vous, à vous, votre serveur antispam ne comprend pas pourquoi un mail qui vient de chez lui, et qui va à priori chez lui aussi, passe par l’extérieur (Jackmail). Vous me suivez ? Le serveur antispam n’aime pas ça, il trouve ça louche 🙂

 

  • 3 – Vérifiez que votre newsletter est conforme pour passer les filtres AntiSpam. Que dois-je faire pour éviter d’être considéré comme un spammeur ?

Bien que Jackmail possède de puissants serveurs, il y a des règles a appliquer en emailing pour éviter d’arriver en spam.

Suivez ces astuces, et le risque de spam en sera grandement diminué :

    • Évitez les titres contenant des mots déclencheurs. Il n’y a pas de mots magiques pour déclencher une ouverture ou augmenter la délivrabilité, mais abuser de certains mots peux clairement avoir un résultat néfaste sur votre campagne. Typiquement tout ce qui a attrait à la promotion (gain, discount, remise) ipad, iphone, viagra, voyance, paris sportifs, devraient être évités . Et inutile de tenter des « Pr0m0, 0ffre$ etc..), les robots ont beau être des machines, ils ne sont pas stupides.
    •  Faites vous authentifier. En demandant à vos destinataires de vous ajouter à leur carnet d’adresse, et en configurant votre nom de domaine, vous garantissez la légitimité de vos envois.
    • Nettoyez votre liste de contacts. Segmentez et ciblez bien votre liste en envoyant le bon message au bon moment. N’oubliez jamais d’exclure les adresses incorrectes et les désabonnés (Jackmail s’en occupe pour vous).
    • Ratio texte/Image.  La meilleure pratique en email est d’avoir 60% de texte pour 40 % d’image dans votre email. Si vous n’envoyez que des images et que votre destinataire a un outil qui en bloque l’affichage, que voit-il ? Que des croix rouges. De plus, augmenter la proportion de texte aide le serveur antispam a scanner et lire votre contenu pour mieux l’appréhender.
    • Ne pas mettre de pièce jointe. Envoyer une pièce jointe à un destinataire qui l’attend, est acceptable. Vous devez surement en recevoir régulièrement de personnes de confiance. Le spam provient souvent de pièces jointes, dès lors les serveurs antispam peuvent ignorer ces dernières dès que le nombre de destinataires est trop important. Si vous souhaitez vraiment envoyer un email avec un fichier, privilégiez l’hébergement du fichier et un lien pointant vers celui-ci. Sur WordPress, il est plus simple d’héberger son fichier et de pointer dessus. L’avantage de l’hébergement est que vous aurez du tracking sur les liens et vous n’irez pas en spam. Tout bénef !
    • N’UTILISEZ PAS DE MAJUSCULES ET DE POINTS D’EXCLAMATION A RÉPÉTITION DANS VOS SUJETS !!!!!!!!!!!!! PARCE QUE C’EST INUTILE !!!!!!!!!!!!!! Plus sérieusement, les filtres antispam traitent les messages avec trop de points d’exclamations ou d’interrogation comme du spam, spécialement si ils sont contenus dans l’objet. Et dans le web moderne, utiliser des majuscule indique que vous hurlez. Alors, restons cool 🙂
    • Listes de contacts achetées, louées ou aspirées. Si vous vous êtes toujours demandé « comment puis-je arriver en spam à coup sûr ? » alors achetez une liste et faites l’essai. Garanti à 100%. Il n’y a pas de meilleure technique (hormis de placer viagra partout dans votre message :p) pour finir directement en boite de spam. Mais pourquoi ?
      Dans les listes de contact achetées/louées et encore plus dans les listes aspirées, vous trouverez des spamtrap : des adresses volontairement crées pour vous nuire. Elles sont difficilement identifiables, et seuls les  serveurs antispam les connaissent. Un peu comme des mouchards. Dès que les serveurs antispam vont les détecter vous pouvez être sûr que vous serez dirigés à la poubelle. Afin de garantir la réputation de nos serveurs, Jackmail n’autorise pas le routage d’emails de ces bases sur nos plateformes.
    • Formulaire d’inscription. Se constituer une liste de qualité est la clé du succès. Utilisez des formulaires d’inscriptions pour agrandir la liste de vos abonnés. Il n’y a pas de meilleur moyen.
    • N’attendez pas trop longtemps entre deux campagnes. Chaque serveur antispam vérifie à la fois la réputation de l’expéditeur et du routeur. Bien que nous routions plusieurs millions d’emails par jour, il est primordial que vous ayez votre propre e-réputation sur le réseau. Si vous n’envoyez qu’une newsletter ou deux par an, c’est malheureusement insuffisant pour se faire connaitre.
    • Le lien de désabonnement. Une règle d’or en emailing : ne jamais, ô grand jamais, oublier de mettre un lien de désabonnement. C’est le minimum pour tout emailing. Pas besoin d’argumenter, c’est une obligation légale et les serveurs antispam ne vous rateront pas si vous oubliez. Et nous non plus :p

Culture spam:

Petite leçon d’histoire : introduit en 1937 sur le marché Américain, le SPAM était une boite de conserve de viande de porc pré-cuite épicée (SPiced hAM). D’abord largement utilisée pendant la seconde guerre mondiale dans l’infanterie américaine, cette conserve a ensuite connue une diffusion internationale pour atterrir dans nos rayons.

Spam

Et oui, le SPAM à la base, c’est de la nourriture !

Pourquoi le terme SPAM pour parler des emails indésirables ? Explication Wikipédia :

 » L’association de « spam » et de « indésirable » provient d’un sketch comique des Monty Python, intitulé Spam, dans lequel le mot « spam », désignant le fameux jambon en boîte, envahit la conversation et le menu d’un petit restaurant (il entre dans la composition de chaque plat et est répété à tout bout de champ). Un groupe de Vikings présent dans le restaurant, interrompt régulièrement la conversation en chantant bruyamment « Spam, Spam, Spam, Spam, lovely Spam, wonderful Spam » .

Informations utiles?


Aller au contenu principal
Aller à la barre d’outils